On ne se toque jamais deux fois de la même friandise...!

23 septembre 2008

Tendre brownie pur chocolat aux noix de pécan!!!

Posté par albaj_cuisine à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 août 2008

Le sucre comme antidote aux mauvaises nouvelles de la rentrée

Nougat blanc aux amandes grillées

P8240195

Cookies au chocolat au lait-nougat-amandes grillées

P8250199

Posté par albaj_cuisine à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2008

Glace à la vanille de Tahiti

P8150184

Posté par albaj_cuisine à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2008

Tarte crémeuse au citron, spéciale addict lemon

P8140171

P8140176

Posté par albaj_cuisine à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2008

Dernières tentations en date

Tentations !!! Succombez !!!

D'inspiration corse, je préfère donner directement le raccourci vers la recette originale d'une certaine Loukoum, ces Canistrelli sont superbes et tiennent à présent le haut de ma liste des biscuits affriolants.
Chapeau bas à la Maestra :)

P8080121

Voici la dernière touche sucrée en date,
tarte amandée aux pêches poelées au miel de lavande,
mouchetées de vanille de Tahiti

P8090124

P8130164

P8130166

Posté par albaj_cuisine à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 août 2008

Cheesecake pamplemousse bis repetita à ceci près

P7200043P7200046

A ceci près que j'ai corsé le parfum pamplemousse et que le biscuit s'est épicé (attention avec parcimonie, délicatesse du pamplemousse oblige)... J'aime peaufiner mes tentatives originales alors bien souvent je me retrouve dans des périodes culinaires. Ces temps-ci, cheesecake frais et estival.

J'ai pas mal pratiqué le cheesecake - quoique sans doute pas autant que d'autres blogeuses qui lui vouent une vénération sans cesse renouvelée, avec talent - et celui-ci est parmi les plus gourmands. Au papillomètre, il culmine...

La texture est très soyeuse. De ce point de vue, le type de fromage est important mais que dire de cuisson si ce n'est qu'elle est juste l'étape qui fera ou ne fera pas LE cheesecake !

Au fil de mes expériences cheesecake, je peux dire que les maîtres mots sont patience et précision (bon, un peu d'intuition ne nuit pas non plus). Eh oui, le régal est à ce prix. Et mieux on le réussi, plus on exige du suivant, bref, c'est sans fin :)

Pour le biscuit :

150g de farine
50 g de poudre d’amande

1 càc de levure

80-100g de sucre de canne

1 càc de gingembre en poudre

60 g de margarine

1 jaune d’œuf

Un peu de lait

Appareil fromage :

1 pot de ricotta

6 petits suisses

2 càs de miel d’acacia (ou autre miel doux)

1 œuf + 1 blanc (récupéré lors de la préparation du biscuit)

3 pamplemousses roses moyens

1 citron

100 g de sucre roux

3 càs rases de maïzena

Préparer d’abord le biscuit : mélanger les poudres, ajouter la margarine et sabler. Ajouter alors le jaune d’œuf, puis, petit à petit, le lait (jusqu’à former une boule).

Réserver au frigo.

Prélever le zeste des pamplemousses (très fin) et celui du citron. Dans une casserole, porter à ébullition le jus filtré des pamplemousses et du citron, les zestes et le sucre. Quand l’ensemble à bien chauffé, diluer la maïzena avec quelques cuillères du mélange pamplemousse, puis re-verser dans la casserole. Faire épaissir sans cesser de remuer (c’est très rapide). Transvaser dans un bol et laisser refroidir.

Dans un saladier, mélanger la ricotta, les petits suisses égouttés, l’œuf, le blanc d’œuf, le miel. Ajouter alors la préparation pamplemousse refroidie au fromage (conserver 4 càs du mélange pamplemousse).

Préchauffer le four à 170°C.

Etaler la pâte biscuit entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 1 mm. A l’aide du cercle à charnières, marquer la pâte pour un diamètre de 20 cm. Retirer la feuille de papier sulfurisé supérieure, ôter l’excédent de pâte, positionner le cercle autour du rond de pâte et enfourner.

Lorsque le biscuit commence tout juste à dorer et à croûter, sortir du four, baisser le thermostat à 140°C et verser la préparation au fromage-pamplemousse sur le biscuit précuit. Enfourner durant environ 50 min. L’essentiel, pour la juste cuisson, est que le centre tremblote encore quand on arrête le four. Laisser le gâteau au four, porte fermée, au moins 2 heures (toute une nuit, pourquoi pas).

Enfin, étaler le reste de la préparation pamplemousse sur le dessus du gâteau, sans retirer le cercle.

Entreposer au frigo. Si on ne craque pas avant, ne le consommer que le lendemain…

Posté par albaj_cuisine à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

SORBET AUX FRAMBOISES

(sans colorant, sans arôme artificiel, sans glucose-fructose, SANS...
AVEC... une texture onctueuse et un goût pures framboises cueillies du jour)

P8050087

600 g de framboises
150 g de miel
1 càc de maïzena
1 càs de jus de citron

Mixer ensemble les framboises, le miel, le jus de citron. Filtrer de manière à retirer les graines des framboises que je ne trouve pas très agréable en bouche pour un sorbet. Faire chauffer doucement la préparation filtrée puis ajouter la maïzena délayée dans une càs de la préparation. Chauffer encore 2 min mais toujours doucement. Transvaser dans un récipient froid, laisser refroidir puis entreposer au réfrigérateur.

Le lendemain, mettre à turbiner.

Nota bene: ce sorbet n'est pas très sucré. Je dirais que l'on peut augmenter la quantité de miel et aller jusqu'à 200 g (voire 250 g pour les accrocs aux sucré mais j'ai peur que cela fasse déjà trop ??)

Posté par albaj_cuisine à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juillet 2008

Glace café

Je suis juste une inconditionnelle de la glace au café. D'ailleurs, je ne varie pas beaucoup en-dehors des parfums chocolat, vanille avec noix caramélisées. Si c'est pas standards ça... Les seuls bémols sont conditionnés et un peu snob pourtant, si je suis chez un maître glacier (un vrai), là, je veux bien oser les couleurs des glaces aux fruits avec pour parfums témoins, la fraise et la banane. Attention aux contrefaçons, aux pièges des arômes artificiels, des colorants et autres subterfuges qui excitent l'oeil mais écoeurent les papilles. Comme si cela ne suffisait pas, j'ajoute que trop de sucre tue le goût. Les ingrédients auront beau être de qualité, si le sucre est top présent, une bouchée et je stoppe là la dégustation. Mise à part ça, je ne suis pas trop pénible en vacances... ;)

Pour la recette de glace café que je présente, je me suis directement inspirée de celle de Mercotte. Elle varie pas mal mais la quantité de sucre st pour moi idéale. 

P7280077

4 jaunes d'oeufs
40 g de café en grains
20 cl de lait concentré
30 cl de lait
100 g de sucre

Faire chauffer le lait concentré et le lait normal. Dans une poêle, faire chauffer les grains de café, les faire courir dans la poêle. Les concasser grossièrement puis les ajouter au lait. Laisser infuser.

Dans un saladier, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre. Sans cesser de fouetter, verser le lait et les grains de café sur le mélange oeufs-sucre blanchi et mousseux. Remettre l'appareil dans la casserole et procéder comme pour une crème anglaise, faire chauffer sans cesser de remuer jusqu'à épaississement. On considère que lorsque la préparation nappe une cuillère, la cuisson est suffisante (tracer une ligne avec son doigt sur la cuillère nappée, le tracé ne doit pas être recouvert par crème).

Transvaser dans un saladier froid. Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur.

Le lendemain, passer la crème pour ôter les grains de café puis mettre à turbiner.   

Posté par albaj_cuisine à 14:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juillet 2008

Tarte aux blettes

Lors de l'une de mes dernières visites au blog Cannelle et Cacao, la tarte aux blettes présentée m'a fait très envie.
Je connais les amap (pour y avoir eu des contrats) mais j'ai aussi la chance de faire moi-même mes cueillettes de fruits et légumes, surtout l'été, par le biais du Chapeau de paille.
Du coup, des blettes, en veux-tu, en voilà, par petits bouquets, des feuilles aussi tendres que jeunes, plein les bras...

P7280070

Pour la pâte:

100 g de farine blanche
100 g de farine d'épeautre
2-3 càs d'huile d'olive
1 pincée de sel
Eau

Pour la garniture:

500 g de blettes
2 oignons rouges moyens
200 d de ricotta
125 g de tofu
un petit verre de lait
3 belles càs de jambon de pays coupé en petits dés
noix de muscade
sel, piment

Réaliser la pâte: mélager les farines, le sel, 2-3 càs d'huile d'olive. Verser l'eau froide petit à petit, jusqu' à former une boule souple. Réserver.

Préparer la garniture: nettoyer les blettes en prenant soin de retirer les fils. Hâcher très grossièrement. Emincer les oignons.
Dans une poële suffisamment large, verser un filet d'huile, mettre à cuire doucement les oignons et les blettes, à couvert. A la fin de leur cuisson, ajouter les dés de jambon et pimenter.
Dans un bol, mélanger la ricotta, le tofu mixé avec le lait, de la noix de muscade rapée, sel, piment.
Mélanger les deux appareils.

Etaler la pâte, la placer dans un plat à tarte huilée. Ajouter la garniture et enfourner à 210°C; en cours de cuisson, réduire la température à 180°C.

NOTA BENE: attention à la quantité de sel, le jambon donne déjà soif ;) Sinon, pour ce qui est du piment, j'ai tendance à bien relever cette tarte, d'autant que nous la mangerons froide. 

P7280072

Posté par albaj_cuisine à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2008

cheese pie

P7230059
P7230062
P7230065
P7230063

Posté par albaj_cuisine à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]